4 raisons de passer de l’Excel aux Applications Web

4 raisons de passer de l’Excel aux Applications Web


25-10-2019
fr

Microsoft Excel est partout!!

Que ce soit en bureau d’étude ou sur chantier, Excel constitue souvent l’outil de travail de base qui permet de travailler avec tous types de données numériques. Cet amour est en effet compréhensible, Excel est facile d’accès et très polyvalent.

Cependant malgré ces avantages, les risques liés à l’utilisation des Excels sont importants. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises et de bureaux d’étude passent aux Applications Web quand cela concernent des calculs complexes ou le traitement de données sensibles.

Les Applications Web

Web Apps

Les Applications Web (Web App) fonctionnent en ligne, ce qui signifie qu’elles sont accessibles partout pourvu qu’il y ait une connection internet. Il peut donc y avoir plusieurs utilisateurs en simultané sur la même Web App, protégés par un système de connection cryptée et pouvant traiter des données massives en temps réel.

Si les Web Apps sont tellement meilleures que les feuilles Excels concernant le calcul et le traitement des données pourquoi encore de nombreuses entreprises continuent-elles à les utiliser?

C’est parce que de nombreux professionnels ont commencé avec les Excels. Ils sont facilement utilisables et permettent d’être rapidement opérationnel. Cependant à un moment donné la limite de l’outils est vite atteinte et il est important de passer à une Application Web si on ne veut pas qu’il commence à représenter des risques.

4 Raisons de passer de l’Excel aux Applications Web personnalisées

1. Excel n’est pas sécurisé

La sécurité est une des raisons majeures pour laquelle les entreprises font des Web Apps pour remplacer leurs Excels.

En effet, bien qu’on puisse rajouter des mots de passe à un Excel, le niveau de sécurité est très faible et peut être contourné facilement. Il suffit de faire quelques recherches sur Google pour trouver facilement des outils pour hacker la “protection” des Excels.

La vulnérabilité des Excels et de fichiers Microsoft office en général représentent d’après Cisco la principale source de Malware.

Cisco

2. Excel est source d’erreurs

Contrairement aux Web Apps qui peuvent être configurées pour limiter les accès des utilisateurs à certaines données, les Excels permettent à n’importe qui de modifier l’ensemble des feuilles de calcul.

Il est également très compliqué de corriger un fichier Excel quand ce dernier commence à atteindre une taille importante y compris pour les utilisateurs les plus expérimentés.

Web Apps

Le cas le plus célèbre est la banque américaine JPMorgan Chase qui a perdu 6 Milliards de dollars parce qu’un employé avait utilisé la fonction SOMME plutôt que MOYENNE.

Les Web Apps, en revanche, disposent de systèmes de validation et de tests très poussés tels que les tests unitaires, les tests d’intégration, les tests end-to-end… Elles utilisent également des outils de développement tels que Git qui permet de faire du versionning décentralisé.

3. Excel est difficile à contrôler

La plupart des collaborateurs envoient des Excels pour partager des informations. Mais les choses peuvent devenir compliquées très rapidement: trop de versions du fichier, on sait rarement qui a fait un changement ou encore l’endroit où est situé la dernière version.

Il est également fréquent d’avoir dans une entreprise des Excels provenant de la concurrence.

Il est d’ailleurs difficile d'empêcher des employés qui partent à la concurrence d’emmener avec eux des Excels de leur entreprise d’origine. C’est pourquoi il est fréquent de retrouver les outils développés par l’entreprise A dans l’entreprise B.

4. Excel supporte mal la montée en charge

Web Apps

Excel ne supporte pas les échanges de données en temps réels ni les notifications rendant difficile pour les équipes le fait de pouvoir travailler ensemble et de prendre des décisions rapidement. Enfin, plus le nombre de données devient important plus Excel devient lent.

Faite une Application Web plutôt qu’un Excel

Pour les entreprises du secteur du BTP ayant les problématiques précédentes, TriAzur propose de développer des Applications Web avec des Interfaces 3D sophistiquées comme Structure 3D.

Cela permet de sécuriser son savoir-faire, de le conserver en interne et de pouvoir également capitaliser dessus si l’entreprise le souhaite.

En effet, TriAzur se présente sous la forme d’une Marketplace ouverte d’Applications Web de calcul pour le secteur BTP pouvant utiliser le Cloud et l’Intelligence Artificielle pour améliorer encore davantage la compétitivité des entreprises.



Guillaume Cassin