Le Cloud: une opportunité pour le BTP

Le Cloud: une opportunité pour le BTP


05-11-2018
fr

Si le Cloud est partout pour nos usages personnels via notamment des solutions comme Google Drive, OneDrive, DropBox et autres, cette solution ne fait pas encore partie des usages professionnels du secteur de la construction. Pourtant au même titre que d’autres technologies tels que le BIM (Building Information Modeling), elle permettrait aux ingénieurs de gagner du temps en se recentrant sur ce qui fait leur plus-value.

La situation du BTP en France en dans le monde

Car la situation de la construction en France et dans le monde est préoccupante. Le manque d’innovation depuis des années dans le domaine BTP a entraîné une saturation du marché et une réduction des marges.

La comparaison en termes d’évolution de la valeur ajoutée par secteurs d’activités est éloquente:

valeur ajouté par secteurs d’activités

Source : rapport 2017 de l’Insee sur « l’économie française »

Le secteur de la construction est celui dont la valeur ajoutée a la moins évolué en 70 ans. Cela se ressent même dans les bureaux d’études dont l’un des rôles consiste pourtant à fournir un effort d’innovation au service du secteur. La plupart d'entre eux utilisent les mêmes outils et les mêmes techniques, et cela partout dans le monde. La différence se fait donc souvent sur le prix. Or, dans cette guerre des prix et dans un marché international mondialisé, on assiste donc à une délocalisation des bureaux d’étude vers les pays où les coûts sont plus faibles.

Une amélioration de la productivité apparaît comme nécessaire afin de rétablir l’équilibre.

Les problématiques des ingénieurs en génie civil

Quels sont les problématiques de l’ingénieur en bureaux d’étude ?

En matière de calcul, les ingénieurs utilisent principalement 2 outils :

  • La bonne vielle feuille de calcul Excel
  • Les logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur)

Si la première est relativement facile d’utilisation et paramétrable à souhait, elle est relativement limitée en termes de capacité de calcul et de maintenabilité.

La plupart du temps, une feuille de calcul Excel n’est utilisée voire utilisable que par son propriétaire.

Le logiciel de CAO quant à lui, s’il permet de faire des calculs pointus et offre une certaine garantie maintenabilité de la part de l’éditeur du logiciel, possède des problématiques qui peuvent se révéler à la fois chronophages et coûteuses.

Tout d’abord l’installation d’un tel logiciel peut parfois être un véritable parcours du combattant pour un chef de bureau d’étude. De nombreux problèmes de compatibilité peuvent se poser avec les machines et les systèmes d’exploitation des entreprises qui ont souvent leurs propres spécificités.

Installer ce genre de logiciel peut parfois donner des sueurs froides même au service informatique de certains grands groupes ou bien nécessiter l’intervention de prestataires extérieurs.

D’autant plus que le problème se répètera à chaque mise à jour.

Ingénieur sans cloud

Ensuite dans le principe même de ce genre de logiciel, la plupart des logiciels de CAO dans le BTP sont installés sur le poste de travail de l’utilisateur et uniquement disponibles sur celui-ci via une clé réseau obtenue contre le paiement d’une licence, la plupart du temps annuelle.

L’ingénieur est donc dépendant de son poste de travail ; il ne lui est ainsi pas possible de travailler ailleurs que sur son ordinateur, ni même de collaborer sur un même projet avec un autre ingénieur.

De plus, les mises à jour ne sont pas automatiques et la puissance de calcul est limitée au poste de travail. Par conséquent, quand on lance un calcul lourd il n’est pas possible d’effectuer d’autres tâches sur son ordinateur.

Quelles Solutions existent ?

Le Cloud permet de palier toutes ces limitations.

Pour un logiciel en mode SAAS (Software As A Service), l’ensemble des applications est disponible directement en ligne sur le site de l’éditeur. Il n’y a donc pas besoin d’installation, l’utilisateur se connecte simplement sur le site et a accès à l’ensemble des fonctionnalités depuis n’importe quel ordinateur ou mobile.

Liberé du poste de travail

Il en va de même pour les mises à jour qui sont faites automatiquement.

De plus, avec le cloud, les calculs se font sur des serveurs et il est possible d’augmenter la puissance de calcul suivant son besoin.

Enfin en matière de coût, ce genre de solution est souvent disponible via un abonnement mensuel qu’il est possible d’interrompre quand bon nous semble, en opposition aux logiciels de CAO.

Le Cloud représente une véritable opportunité pour les bureaux d’études et les entreprises du secteur de la construction afin d'améliorer leur productivité et donc leur compétitivité. Des entreprises telles TriAzur proposent depuis peu des solutions permettant aux ingénieurs de faire leurs calculs et de retrouver leurs données qu'ils soient sur chantier ou en déplacement à l'étranger en un clic et cela sur n'importe quel support.

N'attendez plus et venez essayer!!



Guillaume Cassin